vendredi 18 octobre 2013

Hein?...Trop d'uction!




Là c’est Dominique (Dom),  


et moi, je suis Jean-Jacques.

Nous allons vous faire partager notre nouvelle aventure.

Il y a deux ans, notre fille Déborah a quitté à son tour le giron familial après ses deux frères et nous nous sommes retrouvés seuls dans notre maison de Grans. Alors, penser à tourner encore une page du livre de notre vie s'est imposé comme une évidence (d'autant que Dom en avait assez de son job d'infirmière libérale) et nous avons décidé de changer radicalement….Nous avons vendu notre jolie maison de Grans, près de Salon de Provence,

et nous sommes partis à la recherche d’un nouvel environnement et d’une nouvelle habitation qui nous parlerait de son passé et qui nous inciterait à y créer des chambres d’hôtes.
Le choix de l’Ardèche ou de ses environs immédiats a été guidé par la proximité de zones touristiques importantes (ben oui ; il faut penser à la rentabilité) et par le souhait du rapprochement avec Philippe et Nelly (la sœur de Dom) qui venaient de s’installer à Balazuc, au bord de l’Ardèche.

Pendant deux ans nous avons visité presque cent demeures - le cahier des charges était sacrément complet…- et en juin dernier nous avons craqué pour un vieux mas et sa grange. Planté solidement sur une petite colline et dominant les champs de lavande et les vignes il semblait nous attendre. Nous avons découvert avec enthousiasme la vue sur les montagnes d’Ardèche et les monts de la Lozère et nous avons échangé un coup d’œil complice quand nous sommes entrés derrière l’agent immobilier dans la grande salle voutée qui sera notre pièce principale. En septembre dernier nous avons enfin signé l’acte de propriété de notre « Mas de Cavène ». (Ben ouais, c'est un mas et le hameau se nomme Cavène!)
Nous sommes donc devenus les propriétaires d'un chantier qui va s'étaler sur 6 mois, situé sur la commune de Saint Privat de Champclos, à côté de Barjac, à la limite du Gard et de l'Ardèche en Gardèche donc). Voici à quoi cela ressemble




Les pages qui vont suivre sont destinées à raconter cette aventure. Nous ne savons pas si cela pourra intéresser quelqu’un, mais si c’est le cas n’hésitez pas à laisser des messages. Nous y répondrons avec plaisir.

Vous trouverez donc au fil des pages et du temps nos impressions et des photos de l’avancement des travaux.

Si vous avez lu jusque là je suis sûr que vous avez envie de connaître la suite.

Elle arrive…………




7 commentaires:

  1. Super idée ce blog ! Çà me permettra de suivre l'avancée des travaux à distance en attendant de pouvoir mettre la main à la pâte si notre emploi du temps le permet (sûrement début de l'année prochaine...). Je suis fière de vous, des projets que vous avez et que vous réalisez, j'espère pouvoir suivre le même chemin... Je vous embrasse bien fort et vous aime.

    Débo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On t'attend avant d'acheter les ustensiles de cuisine...

      Supprimer
  2. Hello
    Trop class le logo ! Simple, épuré, minimaliste… cela présage d'une décoration toute en nuances (peut-être 50 !!!)
    Nell

    RépondreSupprimer
  3. Jean Jacques, nous te savions doués pour tout mais là...!!! tu ravis toutes nos soiréees à la lecture de vos périgrinations avec une pointe d'humour que l'on adore !!! bravo donc pour ce blog qui nous permet de rêver avec vous de ce que va devenir le Mas de Cavène ! nul doute qu'avec autant de génie et d'énergie le résultat sera splendide ! si tu ne casses pas tout avant, nous aurons plaisir a venir vous aider quand le besoin se fera sentir !

    RépondreSupprimer
  4. rambo ici le colonel Trotman j ai vu que tu rentrait de mission si tu doit repartir en mission en Afghanistan ou dans les sous sol du Vatican et que tu as besoin d un artificier d un chauffeur ou d un cuisinier (ration de survie uniquement) je suis ton homme maintenant je peut aussi faire le babi Sitter pour ta rambet

    RépondreSupprimer